ÉPITAPHE

Ci-gît celle dont peu se souviennent encore, / Celle qui fut volée, maquillée, dévoyée, / Celle pour qui jadis d’autres ont bataillé. / Son nom est Liberté et bien triste est son sort. / À quoi songiez-vous donc quand sciemment ils ont / Coulé l’économie et prohibé les soins, / Fustigé la jeunesse, abattu les anciens, / Bâillonné la culture avec exaltation ?

LA CULTURE SELON MACRON

Hier, Emmanuel Macron dévoilait son « plan pour la Culture » : une allocution très attendue par les intermittents et tous ceux qui vivent d’activités culturelles et qui, depuis le début du confinement, subissent les reports et/ou annulations de leurs spectacles, tournages et festivals. Le suspense était à son comble, le public aux aguets mais le jeu en valait la chandelle : avec « Manu », nous en avons toujours pour notre argent ! Installez-vous confortablement, mesdames et messieurs, la représentation va bientôt commencer.

ON SE CONFINE OU BIEN…

Depuis le début du confinement, le 16 mars dernier, les réseaux sociaux nous martèlent à coups de hashtags (sans mauvais jeux de mots) qu’il faut « rester chez nous » et ainsi « sauver des vies ». J’aimerais que l’on s’arrête deux minutes pour réfléchir ensemble à tout cela, d’accord ?

KEAN

Edmund Kean est un comédien londonien du début du XIXème siècle, célèbre pour ses interprétations de personnages de Shakespeare. Il se produit tous les soirs au Théâtre Royal de Drury Lane, devant un public de nobles et de bourgeois qu’il amuse plus qu’il ne dérange. Elena, l’épouse de l’ambassadeur du Danemark, tombe sous son charme. Jaloux, le prince de Galles veut tirer parti de l’arrivée au théâtre d’Anna Damby – jeune ingénue qui rêve de devenir comédienne – pour précipiter le dénouement de l’idylle.

FRANÇOIS RANCILLAC

François Rancillac débute sa carrière dans les années 80 aux côtés de Danielle Chinsky, avec qui il fonde le Théâtre du Binôme. Il assure la direction artistique du Théâtre du Peuple de Bussang (1991-1994), devient artiste associé au Théâtre de Rungis (1992-1994), à la Scène Nationale de Bar-le-Duc (1996-1999), puis au Théâtre du Campagnol (2000-2001). Entre 2002 et 2009, il codirige la Comédie de Saint-Étienne, avant de prendre la tête du Théâtre de l’Aquarium.

L’HEUREUX STRATAGÈME

Dorante est éperdument amoureux de la Comtesse, qui s’est éprise du Chevalier Damis, qui lui-même a délaissé la Marquise. Blessés, les amants répudiés vont concevoir un Heureux Stratagème pour rendre jaloux les infidèles, et ainsi les récupérer. Parallèlement, Arlequin, le valet de Dorante, se désespère de voir Lisette, la servante de la Comtesse, qu’il devait épouser, s’éprendre de Frontin, le serviteur du Chevalier.

L’AMANT

Je n’ai, ma douce, hélas, rien d’autre à vous offrir / Que mes plus chaudes larmes ; et le triste tourment / Où vous jetez mon âme depuis si longtemps / N’aura raison d’un cœur qui à vous plaire aspire. / Je vis pour vous servir et toujours vous aimer. / Je gravirai les monts, je défierai les cieux, / Renierai père et mère pour conquérir vos yeux / Et goûter un instant votre sein adoré.

LE 6B

Installé dans un ancien bâtiment industriel de Saint-Denis depuis 2010, le 6B se définit comme « un lieu de travail, de culture et d’échanges autogéré ». Devenu un véritable centre d’art contemporain et de diffusion culturelle, il accueille plus de 200 structures et artistes résidents et propose toute l’année de nombreux événements. Rencontre avec Hélène Lust, chargée de médiation culturelle et de gestion au sein de ce lieu atypique.

1 2 3 4