FINDING NEVERLAND

C’est dans le Londres des années 1900 que débutent les aventures de sir James Matthew Barrie et des enfants Llewelyn Davies. Suite au terrible échec de sa dernière création, James s’impose l’écriture d’une nouvelle pièce et trouve dans ses après-midis au parc toute l’inspiration dont il a besoin : Sylvia, veuve depuis peu, y conduit chaque jour ses quatre enfants (George, Jack, Peter et Michael), avec qui l’écrivain se noue d’amitié. De cette rencontre naîtront les personnages de Peter Pan et des enfants perdus – dont les noms eux-mêmes renvoient aux enfants Davies – un succès d’abord théâtral puis romanesque.

DRACULA

Depuis le début du XXe siècle, la figure vampirique a pris une ampleur extraordinaire. Le phénomène serait dû au centenaire de la publication de Dracula par Bram Stoker, mais également à l’apparition de nouvelles représentations du vampirisme, telles que Blood : the last vampire, True Blood, Moonlight ou encore Twilight plus récemment. S’il est aujourd’hui une icône de la culture populaire à l’échelle mondiale, selon Alain Pozzuoli, Dracula n’en demeure pas moins un criminel incontestable. Bram Stoker est le premier à avoir donné consistance à ce démon des temps modernes, mais nous nous intéresserons ici à la lecture qu’en tira Francis Ford Coppola dans son film Bram Stoker’s Dracula (1992).